Signes et adieux de Kader Belarbi

Publié le 14 Juillet 2008

signes03b.jpgSignes

32ième représentation

13 juillet 2008 (Opéra Bastille)

Production créée pour le ballet de

l’Opéra de Paris le 27 mai 1997.

 

Chorégraphie               Carolyn Carlson

Décors et costumes      Olivier Debré

Musique originale         René Aubry

 

Marie-Agnès Gillot   Kader Belarbi

 

Ballet en 7 tableaux : Signe du sourire, Loire du matin, Mont de Guilin, Les Moines de la Baltique, L’esprit du Bleu, Les couleurs de Maduraï, Victoire des signes.

Avec ses décors et costumes d’une variété et d’une beauté exceptionnelles, l’onirisme de Signes est un incroyable stimulant de notre propre imaginaire.

                                                                                              Marie Agnès Gillot (L'Esprit du Bleu)

L’humanité qui est figurée rivalise d’expressions mécaniques comme pour rythmer le temps qui passe, se prend de convulsions puis se laisse aller à une fluidité de mouvements jusqu’au tableau le plus romantique de « l’esprit du bleu. »

 

signes02b.jpgS’y retrouve également un mélange de peintures paysagistes vivement colorées et de civilisations naïvement esthétisées si nécessaires pourtant à une époque où les rêves œcuméniques menacent de s’effondrer.

 

L’écriture mélodique de René Aubry s’apparente à celle des musiques répétitives de Philip Glass et draine autant d'humour que de mystère.

 

Marie Agnès Gillot, Kader Belarbi et l’ensemble du corps de ballet y sont magnifiques.

                                         Kader Belarbi et Marie Agnès Gillot

Il n’y a que les artistes pour vivre ces départs incroyables sous confettis et applaudissements en compagnie de leurs proches. Cet après-midi, Kader Belarbi tirait sa révérence.

 

  signes01b.jpg

Rédigé par David

Publié dans #Saison 2007-2008, #Ballet, #ONP, #Carlson, #Belarbi, #Gillot, #Aubry

Commenter cet article

Geneviève 16/07/2008 10:32

Un beau spectacle pour terminer la saison.