Gerard Mortier : Choisissez votre futur -Gand 7 septembre 2014

Publié le 12 Septembre 2014

AGM22.jpg

Depuis la fin de l’année 2013, Gerard Mortier sentait que ses heures étaient comptées, si bien qu’il se mit à préparer son départ, en multipliant les articles et les interviews destinés à transmettre ses convictions sur son métier de directeur d’opéra et sa vision de la société.

Quelques jours avant sa mort, il fit parvenir une lettre aux élèves du Collège Sainte-Barbe de Gand, dans laquelle il exprimait le sens de son éducation, et sa fascination comme sa méfiance vis-à-vis des possibilités offertes par le monde d’aujourd’hui.

Cette lettre fut lue le 07 septembre dernier à l’Eglise Saint Nicolas de Gand, devant les élèves du collège qui l’avaient connu, à l’occasion de la journée dédiée par la ville pour commémorer son parcours extraordinaire.

J’ai obtenu l’autorisation de traduire cette lettre – sous la supervision d’une personnalité flamande - et de la diffuser ci-dessous, à condition que la version française soit associée à la version originale rédigée en flamand.

AGM20.jpg

   Eglise Saint Nicolas de Gand : Lecture de la lettre de Gerard Mortier par un des professeurs du collège.

 

Choisissez votre futur - Gerard Mortier

Dans « La Flûte enchantée » de Mozart, nous pouvons apprendre à distinguer le « Savoir » et la « Sagesse ».
Une vertu, qui ne peut être uniquement réalisée que par l’expérience et par un engagement dévoué, afin d’en faire profiter la société.

Peu d'écoles, comme le Collège Sainte-Barbe de Gand, peuvent vous apporter autant de savoir et aborder, de plus, les éventuelles manières de le mettre en pratique.

Et nous avons besoin, de toute évidence, de visions à long terme qui s’opposent aux décisions politiques quotidiennes prises dans l’urgence.
Nous vivons une révolution difficile mais fascinante.
Ce que nous trouvons évident est remis en cause. Les valeurs d’hier ne sont plus nécessairement celles d’aujourd’hui.

Je crois beaucoup en votre génération parce qu’elle dispose de beaucoup, sinon trop, de possibilités pour répondre aux problèmes existants, et pour trouver des solutions nouvelles et durables.
Par conséquent, vous devez commencer par choisir vos ressources qui vous renforceront, et vous débarrasseront de plein de choix qui vous ont été offerts.

Facebook semble être indispensable, mais c’est en réalité une peste puisque, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les informations individuelles sont transformées en produit marchand, que les principaux éléments qui fondent le contact humain, tels que le regard et le visage, se vendent sur le marché, et que l’on se présente comme une putain.

La diversité de la Tour de Babel était un progrès, car elle a rompu avec la monopolisation et a permis une pluralité.
Les messages Twitter bouleversent la communication pluraliste, brouillent définitivement la vérité, faisant un évènement de ce qui n’en n’est pas un.
Nous sommes submergés par un flot d’informations que nous ne pouvons pas gérer avec créativité par manque de sélection et d’appréciation.

Et, ce que vous avez été heureux d’apprendre au collège ces dernières années, vous aidera à vous diriger vers la vraie recherche, la création réelle et le but visionnaire.
Au seuil de votre vie étudiante, qui vous mènera vers votre futur monde professionnel, il faut se souvenir d’Alexandre Le Grand prenant comme décision de couper pour la première fois le nœud Gordien de notre prétendue société de communication.


Mais vos études au collège Sainte-Barbe ne sont pas uniquement une préparation à l’enseignement supérieur. Selon vos centres d’intérêt, vos talents et votre niveau d’engagement, vous pourrez être compositeur, créateur de mode, écrivain ou ébéniste.

Ne choisissez pas une profession pour l’argent qu’il vous rapportera, vous devrez d’abord rechercher le bonheur dans les petites choses de la vie, comme les épicuriens nous l’enseignent.
Vous n’avez pas besoin d’être riche pour profiter d’un beau coucher de soleil sur la mer du Nord, c’est uniquement notre société de consommation qui prétend que nous avons absolument besoin de boire un verre de champagne pour en profiter.

Et pour aller dans le sens des stoïciens, je voudrais également recommander de conserver une distance contemplative envers l’Amour et la Souffrance. Prenez du temps pour vos choix, discutez-en avec vos amis et votre famille et, une fois votre décision prise, allez-y avec enthousiasme, force et courage.

 

Gerard Mortier

 

AGM21.jpg

 

 

In Mozart’s "Toverfluit" kan men het onderscheid tussen « weten » en « wijsheid » leren.
Een deugd, die men enkel bereikt door ervaring en geëngageerde inzet waarmee men zijn weten kan omzetten in voor de maatschappij dienstvolle creaties.

Weinig scholen brengen u zoals het St.-Barbara college zoveel weten bij met bij met bijzondere gave ook reeds op haar mogelijke praktische omzetting te wijzen.

Wat we vandaag nodig hebben zijn visies op lange termijn in tegenstelling met de dagdagelijkse urgentiebeslissingen op politiek vlak.
We leven in een moeilijke maar fascinerende omwenteling.
Veel van wat we vanzelfsprekend vonden wordt in vraag gesteld. De waarden van gisteren zijn niet noodzakelijk meer die van vandaag.

Ik geloof enorm in uw generatie omdat zij vele, wellicht teveel mogelijkheden ter hare beschikking heft om voor vele bestaande vraagstukken langdurige en nieuwe oplossingen te vinden.
Daarom moeten jullie beginnen bij het kiezen van jullie middelen, en veel schrappen wat u daarbij wordt aangeboden.

Facebook schijnt een must en is een pest omdat het voor de eerste keer in de humanitaire geschiedenis het individu ertoe aanzet zichzelf als een product op de markt aan te bieden, waarbij de belangrijkste elementen van het contact, zoals de blik van aangezicht tot aangezicht verloren gaat, en waardoor men zichzelf als hoer declareert.

De diversiteit van de toren van Babel was een vooruitgang omdat het brak met de monopolisatie en kans gaf aan pluraliteit.
Het gekwakkel van Twitter verstoort die pluralistische communicatie, verdraait permanent de waarheid en creëert een event daar waar er geen is.
We worden overspoeld door een stortvloed van informatie die we door gebrek aan selectie en appreciatie niet meer creatief kunnen verwerken.

Dit laatste hebben jullie gelukkig kunnen leren in het college en zal jullie zeker helpen terug te keren naar het werkelijke onderzoek, de echte creatie en het visionaire beeld.
Op de drempel van jullie latere studies en daarop volgend beroepsleven moeten jullie dus zoals Alexander de Grote de Gordiaanse van onze zogenaamde communicatiemaatschappij vooreerst doorhakken.
Uw studies in het St-Barbara college zijn niet enkel een voorbereiding geweest op het hoger onderwijs. Al naargelang uw talenten interesses en engagement moet u niet aarzelen eventueel componist, mode ontwerper, schrijver of ebenist te worden.

Kies uw beroep niet in functie van rijk- maar gelukkig worden, welwetend dat u het geluk vooreerst moet zoeken in de kleine dagelijkse dingen van het leven zoals de epicuriërs dat ons vertellen.
U moet niet rijk zijn om fantastisch te genieten van een mooie zonsondergang aan de Noordzee, en het is enkel onze consumptiemaatschappij die u wijsmaakt dat u daar absoluut een glas champagne moet bij drinken.

In de zin van de stoïcijnen zou ik u daarbij bovendien aanbevelen een beschouwende afstand te houden tot lief en leed.
Neem tijd voor uw keuzes, bespreek ze met vrienden en familie en eens de beslissing genomen, ga ervoor met enthousiasme, moed en kracht.

 

Gerard Mortier

AGM23.jpg

 

Lire également Gerard Mortier : Choisissez votre futur -Gand 7 septembre

Rédigé par David

Publié dans #Conférences, #Actualité, #Gerard Mortier

Commenter cet article